Aujourd’hui,  et dans le contexte du processus revolutionnaire en Tunisie, les paysans et les ouvriers agricoles de l’oasis du Jemna sollicitent vivement les forces laborieuses dans le monde entier pour une action de solidarité avec leur cause juste visant a maintenir la propriété de la communauté sur l’oasis.

L’oasis de Jemna est bel et bien la propriété HISTORIQUE des paysans via leurs ancêtres. Elle a été expropriée par les colons français et ensuite par l’Etat tunisien au terme de la colonisation.

Dans le feu de la Révolution du 17 Décembre- 14 Janvier 2011, les paysans sont parvenus à abolir la propriété de l’Etat à la suite de combats héroïques. Ils ont ensuite organisé  la production et la gestion de l’oasis d’une maniere collective et dans le cadre d’une micro-économie réellement solidaire. Ils ont meme impulsé un souffle remarquable a l’action de développement humain a l’échelle locale. (financement de plusieurs projets d’enseignement, santé, infrastructures, etc… )

C’est pour cela que Jemna demeure et demeurera l’un des rayons de soleil et des lueurs d’espoir de la Révolution en Tunisie pour les deshérités de Tunisie voire du monde entier.

Actuellement l’Etat tunisien, dans le cadre de son assaut contre-révolutionnaire, tente déspérément de réexproprier l’oasis pour pouvoir le céder a des propriétaires mafieux, locaux ou étrangers. C’est d’ailleurs le sort qu’il réserve a toutes les terres domaniales qui représentent 10% de la superficie des terres cultivables en Tunisie.

Votre solidarité avec les paysans et les ouvriers agricols du Jemna est donc impérative étant donné les défis périlleux auquels sont confrontés les déshérités du monde entier.

 

Pour vos signatures, vous pouvez envoyer vos emails: gorkemduru@gmail.com

 Comité de soutien internationale de l’oasis du Jemna

Signatures:

Tunisie: Abdelmajid Haouachi – Journalist et Militant, Hamadi Zribi – Tunisia in Red, Habib Ayeb – Universitaire et Réalisateur, Habib Ayari – Administrateur conseiller de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Nidhal Alaya – Financier Armateur, Rania Mechergui – Entreprise Social Kolna Hirfa, Hamdi Bechir – OTEE, Adel Hamdi – Ecrivain, Choukri Hmed – maître de conférences en science politique, Université Paris Dauphine, Arroi Baraket – journaliste indépendante

Turquie: Görkem Duru – Unité Internationale des Travailleurs – Quatrieme Internationale (UIT-QI), Oktay Çelik -Parti de la Democratie Ouvrier (séction UIT-QI), Sedat Durel – Secrétaire Général du Syndicat Révolutionnaire des Travailleurs de la Communication et du Centre d’Appel, Atakan Çiftçi – Délégué du Syndicat des Professeurs, Kaan Gündeş – “Zırhlı Tren” Journal de la jeunesse

Italie: Patrizia Mancini – Tunisia in Red, Mario Sei – Tunisia in Red, Clara Capelli – Economiste de la région MENA, Lorenzo “Fe” Feltrin – Correspondent Globalproject.info, Alessandro Rivera Magos – doctorant Université Paris 8, Alessia Tibollo – COSPE, Damiano Duchemin – Ya Basta, Debora Del Pistoia – COSPE et journaliste indépendente, Andrea Tolomelli – CEFA Onlus, Jana Favata – étudiant, Augusto Illuminati – Université Urbino, Osita Vincenzi, Marta Bellingreri – chercheuse et journaliste indépendente, Comune-info.net, Marco Consolo – responsable de la politique étranger de Rifondazione Comunista, Francesca Crispolti – enseignante et activiste, Stefano Pontiggia – chercheur en sciences sociales, Giuseppe Acconcia – Université Bocconi, Arianna Taviani – étudiant, Giulia Bonacina – CEFA, Lidia Lo Schiavo – Ricercatrice Unime

L’Etat Espagnol: Santiago Alba Rico – Ecrivain, Alicia Fernández Gómez, Toni Granados  conseiller municipal de Gérone de la CUP-Crida pour Gérone, Délégué syndical et président du comité d’entreprise chimique de Gérone, membre du Courant syndical pour une orientation a la gauche de CCOO Gérone, Carlos Rodríguez Pérez  Délégué syndical des travailleurs municipaux de Barcelone, membre de CGT, Josep Lluis del  Alcázar i Fabregat  Délégué syndical de l’éducation public, membre de CGT et membre de la direction de Lutte Internationaliste, Luisa Luque  Délégué syndical de travailleurs d’Eulen (télémarketing) et partie du comité de grève dans plus d’un mois mené contre 362 licenciements, Venus Hervas – Travailleuse précaire; membre du comité de grève de plus d’un mois d’Eulen (télémarketing), Marga Olalla Marfil  Délégué syndical des travailleurs municipaux de Barcelone, membre de CGT, Miquel Blanch  délégué syndical des professeurs d’école pour adultes, Membre du Courant syndical pour une orientation a la gauche de CCOO Gérone, Pedro Mercadé Toro  Délégué syndical de l’éducation public, membre de CGT, Activiste municipaliste de la Gauche alternative de Prat (AE-EP), Adriana Beidenägl  activiste de la Marea Pensionistas, Alfons Enrique  Syndicalist du Courant syndical pour une orientation a la gauche de CCOO Gérone, Andreu Pagés Toldrà – Activiste quartier de de Gracia, Barcelona, Anna Morelló Just  Sindicalista de l’éducation public, membre de CGT. Activiste du mouvement quartier de L’Hospitalet de CUP-PA, Antonio Díaz Cintado  Chômeur. Métallurgiste, Charo León  Chômeuse. Gréviste dans la lutte d’Eulen, Cristina Mas i Andreu – Journaliste et promotrice de coordinatrice de Media en lutte. Activiste en solidarité avec la révolution syrienne, Moisés Mesa  Activiste des campagnes de solidarité internationale, Muhittin Karkin  Activiste des campagnes de solidarité internationale, Natalia Renzi  Activiste féministe. Membre du Grup de Dones de CGT, Pablo Craviotto  Activiste quartier et du mouvement de 15M, Nuria Solé  Professeur. Activiste municipaliste de la Gauche alternative de Prat (AE-EP), Víctor Messeguer  Travailleur publique. Activiste du mouvement quartier de L’Hospitalet de CUP-PA, M. Esther del Alcázar i Fabregat  Déléguée syndicale de l’éducation public, membre de CGT, Antonio Reboredo Activiste universitaire, Isabel Rubio Santuy, Ignasi Gené, ONG AfricandoAntonio Montalvo Gutiérrez

Argentine: Ruben “Pollo” Sobrero – Secrétaire Général de la section Ouest-Haedo de l’Union des Chemins de Fer, Edgardo Reynoso – Dirigeant ferroviaire del Cuerpo de Délégué de Ramal TBA-Sarmiento, Juan Carlos Giordano – Député national élu du Front de Gauche (FIT) dans la province de Buenos Aires et dirigeant national de la Gauche Socialiste (IS), Laura Marrone – Dirigeante du Syndicat des Professeurs et Professeures de Buenos Aires et Législateur élu de IS-FIT á Buenos Aires, Miguel Sorans – Revue “Correspondencia Internacional”

France: Diane Robert – Journaliste Indépendante, Martial Morin (retraité)

Brésil: Joao Batista Araujo “Baba” – Conseiller Municipal de Rio de Janeiro CST-PSOL (Le Courant Socialiste des Travailleurs-Parti du Socialisme et Liberté), Pedro Rosa – Dirigeant del Sintuff (Niteroi-Rio) et la Fasubra (Federation de Travailleurs des Universités), Barbara Sineidino – Direction du Syndicat des Travailleurs d’Education dans la province du Rio de Janeiro, Gerson Lima – Coordinateur du Syndicat des travailleurs de la fonction publique fédérale de l’État de Pará, Rosi Messias – Secrétaire Général du PSOL / Rio de Janeiro (RJ), Michel Oliveira Lima – Membre de la direction nationale du PSOL, Adriano Dias – Délégué de base du syndicat des courriers de Rio de Janeiro, Mariana Nolte – Membre de Direction de l’union nationale des étudiants du Brésil (opposition de gauche), Bruno da Rosa – Membre de direction de PSOL RJ et dirigeant des grèves Garis (travailleurs du nettoyage urbain) Opposition à la bureaucratie, Cláudia González – Exécutif de l’État du PSOL RJ, Márcio – Délégué de base des chauffeurs de omnibus de Ananindeua et Marituba (Pará), Kátia Rosángela – Directrice du syndicat des travailleurs de l’Université fédérale du Pará

Etats-Unis: Andrew Pollack – MENA Solidarity Network

Allemagne: Harald Etzbach – Journalist et traducteur, Bibiana Wiener

Bolivie: Miguel Lamas – Journal “La Protesta”

Panama: Priscilla Vásquez – dirigeante nationale des travailleurs de la Securité Sociale, Virgilio Arauz – dirigeant de la Proposition Socialiste

Pérou: Enrique Fernández Chacón, ancien député national, dirigeant de Unies dans la Lutte

Venezuela: Orlando Chirino – dirigeant national du Courant Classiste, Unitaire, Révolutionnaire et Autonome (C-CURA) ancien candidat au presidentielle pour Parti de Socialisme et Libérté (PSL),  José Bodas – Secrétaire Général de la Federation Unitaire de Travailleurs Oilers de Venezuela (FUTPV), Miguel Ángel Hernández – Secrétaire Général du Parti de Socialisme et Liberté (PSL)

Chili: Ranier Rios – dirigeant du Mouvement Socialiste des Travailleurs (MST)

Sénégal: Daniel Pérez

Uruguay: Peter Johann Abmayr Kranzfelder – Unidos Naturales

République Dominicaine: Núcleo pour la Construction d’un Parti d’Ouvrier Internacionaliste(NUPORI)

image_pdfimage_print